Comprendre le bitcoin, l'intelligence artificielle, faire un site web... En 3 minutes en vidéo!

Oh, my god ...

Forum informatique > Cafétéria > Oh, my god ...

<<<1>>>

[Page 1 sur 1 - 4 messages]
Informations Messages

Mystic

Avatar de Mystic
3090 messages
Geek
Geek
Ancien Combattant
Ancien Combattant

Lien direct Le 08 Juillet 2007 à 20h31

Hello

/!\ Ce thread se veut une critique ironique et humouristique sur la religion. A prendre au second degré evidemment. Sourire

----------------------------------------------------------------------------------

Le contexte :

Citation

Un homme veut se suicider et se rend au sommet d'une falaise.
Avant de sauter il crie sa hargne et questionne le Divin sur des énigmes qui reste pour lui sans réponses et qui le pousse aujourd'hui à vouloir mettre fin à ses jours.



-----------------------------------------------------------------------------------

Le dialogue :

Citation

L'Homme :
"La vie n'est qu'une abomination... la violence, la solitude et le désespoir en sont les piliers qui jamais ne cèdent. Je ne peux plus évoluer dans ce monde qui n'est pas le mien. Je suffoque.
Tant de chagrins, tant d'idées noires et tant de misère affectives obstruent mon esprit... je ne puis qu'y mettre fin.
Si seulement une oreille attentive frémissait à la seule entente de mon appel à l'aide..."

Une voix venant du ciel :
"TA GUEULE !"

L'Homme :
"D...Dieu ?
C'est... c'est vous ?"

Dieu :
"Non, c'est un sons et lumières de Jen-Michel Jarre, *** !"

L'Homme :
"C'est que... je vous imaginais plus barbu."

Dieu :
"Le look à la ZZTop, c'était sympa y à 30 ans, mais tu retardes de deux papes mon ptit gars !"

L'Homme :
"Mais... je vous voyais tout ça, comment dire... plus majestueux avec plus de dorures, de paillettes étincelantes."

Dieu :
"Rassure-moi, t'es pas venu pour parler chiffons quand même parceque si tu sautes pas, c'est moi qui te pousse !
Le faste c'est pour les grandes occasions... c'est que ça mobilise pas mal de monde toutes ces conneries. Alors on se fait pas chier pour un mec qui baise à cotés des trous tu vois... non le décorum c'est pour des gens comme Einstein, Brassens ou Mère Theresa."

L'Homme :
"Et pour un pape ?"

Dieu :
"Tu te fous de ma gueule ?! J'viens de te dire qu'on se fait pas chier pour un gars qui baise à cotés des trous !"

L'Homme :
"Vous savez Monseigneur, il m'est arrivé de douter de votre existence. Bien souvent j'ai perdu la foi. Aux heures les plus sombres de ma vie je pensais que vous m'aviez abandonné... comme si mes prières se perdaient dans les méandres de la misère humaine... comme si pour vous, mon existence n'avait pas plus d'importance qu'un pet de chameau..."

Dieu :
"C'est pas faux.
Non mais faut me comprendre aussi ! Au début vous n'étiez que deux. C'était plus ou moins agérable... et encore... la greluche a quand même réussi à bouffé le fruit jusqu'au trognon ! Alors excuse-moi mais depuis, ça baise comme des lapins, ça se retrouve à 6 milliards et ça fait que se taper sur la gueule.
Donc bon au fil des siècles j'ai du me résoudre à prendre un peu de recul. Y a pas écrit "Super Nanny" que mon front non plus."

L'Homme :
"Avec tous ça, certains vous disent morts !"

Dieu :
"Tant mieux ! Ca me fait des vacances !"

L'Homme :
"Huuuuuuun !
Mais voyons ! Vous ne pouvez pas laisser tant d'âmes en peine gésir dans une mare d'incompréhension et de désespoir !"

Dieu :
"M'enfin ! Vous êtes grands quand même ! J'dois pas vous envoyer un signal à chaque fois que vous devez aller chier !
Il arrive un moment où on devient assez grand pour faire ses propres choix !
...
T'as des gosses ?"

- L'Homme s'effondre en larmes -

Dieu :
"Mauvais exemple...
Tiens prends les singes bonobos par exemple. Voila de nobles sujets qui ont oublié d'être cons !
Tous au long de leur, ils apprennent à leur progéniture à faire l'amour pour résoudre les discordes, puis vient le jour où ils clamsent... penses-tu que les mômes en profitent pour s'envoyer sur la tronche ?
Eh ben non mon cochon ! Ils reproduisent exactement le même schéma pacifique que leur ont enseigné les anciens...
Vraiment, je les place bien au-dessus de vous sur l'échelle de l'évolution..."

L'Homme :
"Mmmmh... ces trucs-là qui arrêtent pas de se mettre les doigts au derrière ?"

Dieu :
"Oui, bon, y a encore quelques points à ajuster..."

L'Homme :
"N'avez-vous pourtant pas dit que l'acte sexuel n'était là que pour créer la vie ?"

Dieu :
"Oui, bon, ça je reconnais mais c'était y a longtemps. J'me sentais un peu mal vis-à-vis des cocus, après le coup de l'immaculée conception... enfin soit.
Maintenant tout ça est différent... avec la capote, la pilule et tout ces machins-là, on s'en bat le bourrichon !"

L'Homme :
"Mais voyons ! Sa sainteté le pape ne cesse de répéter le contraire !"

Dieu :
"Ah bah oui mais vous êtes marrants aussi. D'un côté vous avez une super-puissance divine qui a créé un univers insondable et infini... et de l'autre, vous avez un type qui prend le pinard pour le sang d'un pauvre gars mort y a 2000 ans.
Alors si vous préférez croire le mec habillé en robe, c'est votre problême... mais venez pas chialer dans mes tongs après !"

L'Homme :
"Mais alors tous ces préceptes, ces dogmes... la Bible ?!!"

Dieu :
"Mais c'est du folklore tout ça ! C'étaient des conneries pour faire peur aux enfants mais c'est révolu maintenant !
Depuis on a découvert que la Terre était ronde, le darwinisme, le DaVinci Code...
Sérieusement, c'est pas parce que vous aves lu le seigneur des anneaux que vous vous mettez à croire que la forêt est peuplée de hippies aux oreilles pointues et d'arbres qui parlent."

L'Homme :
"Ow... eh ben je ne sais que dire. Tout cela est si... déboussolant."

Dieu :
"Non mais... fais pas cette tête hé ! J'veux dire... des arbres qui parlent... c'est pas si inconcevable que ça."

L'Homme :
"Donc si j'ai bien compris, tous ce qui est écrit dans la bible n'est que pure fiction ?"

Dieu :
"C'est à dire que... tu sais... les méditerranéens, ils exagèrent toujours un peu."

L'Homme :
"Ca veut dire qu'il y a des faits véridiques à la base ?"

Dieu :
"Euh oui - hum - bien entendu."

L'Homme :
"Comme quoi, par exemple ?"

Dieu :
"Eh bien... - hum - attends...
Rhaaaaa ! Je t'assure que j'avais un truc en béton !!!
...
Jésus... la croix... c'était pas QUE des conneries.
Bon ils ont peut-être un peu exagérés sur ses pouvoirs magiques et son côté un peu schtroumpf à lunettes, mais il a bel et bien existé !"

L'Homme :
"Le seigneur est donc réellement votre fils ?"

Dieu :
"Ouais, ouais... mais je n'aime pas trop en parler... je ne suis pas trop fier sur ce coup-là."

L'Homme :
"Pourtant c'était un saint homme qui enseignait la charité et qui préchait le partage."

Dieu :
"Ouais, enfin... c'était un charpentier.
C'est quand même pas un miracle si il partageait ses miches pendant les pauses.
C'est sa conception qui me gêne... j'aurais pas du.
Mais c'est la Marie là ! A genoux en train de traire cette chêvre... et ses fesses qui se balancaient, vibrant comme un concerto de Mozart. Ses fesses charnues de madonne paysanne qui s'offraient à moi comme un bon steack après 10 jours de jeun.
J'ai... j'ai pas pu résister...
Je l'ai immaculée !"

L'Homme :
"Moi je trouve que Jésus ce n'était pas une si mauvaise idée..."

Dieu :
"Mouais..."

L'Homme :
"Le monde va tellement mal en ce moment, il faudrait bien quelqu'un pour remettre de l'ordre dans tout ça... Vous savez quoi ?!"

Dieu :
"Non, mais j'imagine que je vais pas tarder d'être au courant..."

L'Homme :
"Vous devriez le ramener sur Terre, ou en faire un nouveau !"

Dieu :
"Bin tiens... pour qu'il se fasse controler dix fois entre son étable et la ville sainte avant de terminer dans un hopital psychiatrique... tu parles d'un plan...
Et puis tu sais, à mon age... on immacule plus comme avant."

L'Homme :
"Dites, vous en pensez quoi de l'avortement ?"

Dieu :
"L'avortement ? J'suis contre. C'est contre ma religion..."

L'Homme :
"Ah oui ?!"

Dieu :
"Mais bien sur que non, Corky !
Si je vous ai donné le libre-arbitre, c'est pas pour vous dire après ce que vous devez faire ! Ca me parait évident.
Si je te donne une télécommande, ce n'est pas pour te dire après quelle chaine tu dois mettre... ça je pourrais le faire moi-même...

- L'Homme est dubitatif -

Dieu :
"Hum oui, mon responsable en relations publiques m'avait prévenu que je pourrais paraitre un peu trop moderne.
...
OH et puis merde ! Vous me faites chier avec votre religion !!!"

L'Homme :
"Mais enfin, la religion, c'est vous !"

Dieu :
"AH NON ! J'ai rien a voir avec ça moi !
La religion a été créé PAR l'homme POUR l'homme !
... ou contre l'homme, y a des divergences à ce sujet.
Serieusement, qu'est-ce que j'en ai à carrer moi que vous alliez à la messe tous les dimanches matins !
Je sais pas moi... allez à la piscine, sortez votre femme !
Comme si il suffisait de donner cent balles et de psalmodier des âneries pour effacer les conneries qu'on a faites...
J'vous jure... quand j'vous regarde parfois, j'ai la grippe aviaire qui me démange !
...
Et puis ces barbus à qui il manque trois cases... ils me cassent les bonbons ceux-là aussi !"

L'Homme :
"Mais pourquoi n'intervenez-vous pas alors ?"

Dieu :
"Parceque c'est pas mon problême Coco ! J'fais pas de politique moi !
J'ai déja essayer une fois de m'en méler, j'me suis retrouvé avec un pauvre bitnik avec des trous dans les mains, mais si tu veux mettre la main à la patte, vas-y, te gêne pas !"

L'Homme :
"Euh... c'est à dire que... j'ai pas fini de payer ma voiture, alors...
...
N'empêche... tous ça est si improbable et déstabilisant... y a 20 minutes, j'étais au bord du suicide, et maintenant voila que je discute avec Dieu en personne !"

Dieu :
"Y a des jours comme ça... t'imagine si en plus t'avais joué au loto ?"

- L'homme ressent un grand moment de malaise intérieur et s'effondre à nouveau -

L'Homme :
"L'argent...
C'est le désir d'argent qui flingue le monde. Le monde tourne autour de l'argent, du besoin d'argent... et du sexe aussi..."

Dieu :
"Mais l'argent tu peux toujours l'obtenir à la force du poignet.
...
Le sexe aussi tu me diras..."

L'Homme :
"L'abstinence, c'est peut-être ça la solution en fait... décider définitivement, et cela afin de ne plus souffrir, de faire une croix sur le sexe."

Dieu :
"Oui, c'est le cas de le dire..."

L'Homme :
"Oui ! Faire comme les prêtres ! Faire voeu d'abstinence et vous consacrer sa vie entière sans jamais sans jamais se laisser aller au désir charnel !"

- Dieu se mouche -

Dieu :
"Euh... hum... excuse moi, tu disais ?
Non mais le célibat des prêtres, c'est un peu comme le protocole de Kyoto. C'est beau, c'est noble, mais c'est pas trés crédible.
Aucun humain ne peut tout une vie sans jamais céder à la tentation. Je le sais bien, c'est quand même moi qui vous ai faits... note qu'il y en a quand même une poignée qui peuvent mourir puceaux..."

L'Homme :
"Les papes ?"

Dieu :
"Non, les moches.
...
Franchement quand je vois tous ces laiderons qui se masturbent le nombril en clamant haut et fort qu'elles ont toujours été fidèles à leur Jules, je me gausse... j'appelle pas ça de la fidélité, j'appelle ça de la résignation.
En revanche, une nana roulée comme une héroine de Fellini qui serait la femme d'un seul homme, là je dis respect."

L'Homme :
"Mais... ça existe ?"

Dieu :
"Oui... si elle meurt jeune."

L'Homme :
"Tous cela est si paradoxal... alors que normalement votre présence devrait renforcer ma foi, elle la désagrège."

Dieu :
"Tout de suite les grands mots. Je te remets les pieds sur Terre, c'est tout..."

L'Homme :
"Tiens justement en parlant de la Terre... Y a t-il d'autres planêtes renfermant la vie ?"

Dieu :
"Ha ha ha ! Tu rigoles ?!
J'suis comme un demineur moi... je ne commets pas deux fois la même erreur !"

L'Homme :
"Mais alors, si vous savez trés bien qu'il n'y a pas de vie extra-terrestre, pourquoi laisser les hommes dépenser des fortunes dans la conquête de l'espace ?"

Dieu :
"Boarf ! Ca les occupe... et puis ça fait de l'argent en moins pour les pauvres."

L'Homme :
"Mais c'est horrible !! Comment pouvez-vous dire ça ?!"

Dieu :
"Hé ! J'vous fais remarquer que si vous continuez comme ça, dans 30 ans, votre démographie aura doublé et vous vivrez dans des poulaillers encore plus étroits que maintenant."

L'Homme :
"Il doit bien y avoir une solution quand même !"

Dieu :
"L'abstinence ?"

L'Homme :
"Je n'arrive pas à acroire que vous cautionnez de telles atrocités !"

Dieu :
"Ca, c'est bien votre arrogance typique tiens !
Dans le genre "extinction d'espèces", vous n'êtes pas des tendres non plus !
Quand il y a quelques siècles vous avez exterminé tout les dodos jusqu'au dernier, ça vous a pas empêchés de dormir !
...
Ha ha !
C'est bien le cas de le dire !
Vas-y note : "Dieu est Humour"."



Content

 

Publicité

Pouzy

Avatar de Pouzy
14214 messages
No-Life
No-Life
Administrateur
Administrateur

Lien direct Le 09 Juillet 2007 à 03h08

J'm'attendais à une chute :hum:

Dans le genre (en différent), vu que j'me tape la messe américaine, et qu'en l'occurrence c'était ce matin, voilà une p'tite blague qu'à sortie le pasteur (entre temps, la messe avec les guitares électriques et écrans géants, c'est plutôt pas mal).

(Bon je vous la fais en français hin ?)

Citation de The pastor

C'est l'histoire d'un mec athée dans la jungle. Il n'a jamais cru en Dieu.
Tout à coup, il se retrouve en face d'un énorme grizzly. Un bon truc de 4 mètres de hauts, les crocs sortis, l'air pas content.
Alors le bonhomme prend ses jambes à son cou, et court comme un dératé pour échapper à l'ours, qui le prend en chasse.
Pas de bol, il finit par se faire rattraper : au moment ou the bear lève la patte pour lui administrer un shoot de la mort dans sa tête, le bonhomme hurle "Ho my God !!!",et d'un coup, le temps s'arrête. Le grizzly est suspendu dans les airs, la forêt est silencieuse. Seul le bonhomme est capable de bouger, et une voix lui dit :
- Tu n'as jamais cru en moi et tu m'appelles lorsque tu sens ta fin imminente.. Tu penses vraiment que je vais te sauver ?
- Je savais pas que vous existiez, c'est pas de ma fate.. avec tous ces problèmes que j'ai c'était dur de croire en vous !
- Donc, tu serais prêt à te convertir au christianisme si je te sauve la vie ? M'admettre comme ton sauveur ?
- Je ne sais pas.. c'est pas une décision qui se prend à la légère, ça implique pas mal de choses. Vous pourriez pas plutôt convertir l'ours, histoire qu'il ne me mange pas pour ne pas faire de mal à son prochain ?
- C'est toi qui vois.. d'accord.

Et pouf, le temps reprend son cours.
Là, le grizzly s'arrête alors que le bonhomme est affalé par terre en train de pleurer de ^peur, et dit :
"Thank you Lord for this food you gave me today, I am thankful to You, Amen"



:D Bon, ça rendait sans doute mieux à l'oral et en english, j'ai quand même laissé la dernière phrase en anglais histoire de.. ça rend pas en français:-P

Devenez fan d'Aidoweb sur Facebook o/ - N'oubliez pas de cliquer sur [Résolu] une fois votre problème réglé
 

Mystic

Avatar de Mystic
3090 messages
Geek
Geek
Ancien Combattant
Ancien Combattant

Lien direct Le 09 Juillet 2007 à 14h36

Citation

Merci Lord pour cette alimentation que vous m'avez donnée aujourd'hui, j'est reconnaissant à Vous, Amen



Effectivement la version English est meilleure ^^

 

FeatBomber

Avatar de FeatBomber
740 messages
Carte Mère
Carte Mère

Lien direct Le 09 Juillet 2007 à 17h39

lol pas mal l'histoire de l'ours, la première histoire m'amuse bien sur le plan qu'elle défend, elle ne me fait pas éclater de rire mais me fait bien sourrire. Merci à vous deuxContent

 

<<<1>>>

[Page 1 sur 1 - 4 messages]

Forum informatique > Cafétéria > Oh, my god ...