Comprendre le bitcoin, l'intelligence artificielle, faire un site web... En 3 minutes en vidéo!

Free qui ne veut pas payer la taxe de "copie privée", transforme la Freebox Révolution en NAS

News > Monde libre > Free qui ne veut pas payer la taxe de "copie privée", transforme la Freebox Révolution en NAS

<< Toutes les vidéos débiles d'Internet dans un lip dub de 7 minutes chrono

Classement des films les plus piratés de 2010 >>


Free est toujours le petit rebelle des opérateurs internet, on peut en être sûr. Ils viennent de s'opposer à la taxe sur la copie privée qui s'appliquait du fait du disque dur de 250Go présent dans le boîtier.

Le cancre

Après avoir fait parler de lui avec Hadopi, l'opérateur rebelle continue à ne pas vouloir donner d'argent au gouvernement.

Ainsi, la présence d'un disque dur de 250Go dans la Freebox Révolution "inciterait à la copie privée", et de ce fait, Free aurait du payer une taxe qui s'applique à tout équipement équipé d'un système de stockage conséquent (disques durs, clés USB de plusieurs Go, cartes SD, etc.)


Chiffres

La taxe n'est pas négligeable pour l'opérateur puisqu'elle serait d'environ 35€ par boîtier ! Faites le calcul en prenant en compte le fait que l'objectif de la Freebox Révolution est de se vendre à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires, on arrive vite à des dizaines de millions d'euros qui partent dans cette taxe.


La solution ?

Mais Free avait anticipé la chose. Souvenez vous, on vous avait dit que le boîtier "internet" de la Freebox Révolution s'appelle le "Freebox server", et Free avance l'argument que c'est un serveur de fichiers NAS (Network Attached Storage), et pas un simple espace de stockage.

« Les systèmes de stockage qualifiés et certifiés pour pouvoir fonctionner simultanément avec au moins trois systèmes d'exploitation » selon la loi en vigueur, ce qui permet en plus à Free de montrer que sa Freebox n'est pas dépendante du système d'exploitation, et ne devrait pas être touchée par cette taxe.

Le commerce contre la loi

Encore une fois, Free joue avec le feu et risque de s'attirer les foudres des autorités françaises qui le menacent déjà d'une action en justice s'il refuse de payer cette taxe.

Mais c'est aussi une fine stratégie commerciale que de faire du bruit médiatique, car Free s'attire aussi la sympathie des internautes qui n'aiment pas non plus payer de taxes. Un moins pour un plus...Sourire

Par Pouzy  Le 23 Décembre 2010 à 11h21

Ajouter un commentaire

Suite a un fort volume de spam, les commentaires d'invités sont pour le moment désactivés. Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir commenter cet article, ou demander du support.

Lectures recommandées

Commentaires sur cet article

Aucun commentaire pour le moment.

News > Monde libre > Free qui ne veut pas payer la taxe de "copie privée", transforme la Freebox Révolution en NAS